Accueil > Les potterfictions > Les Potterfictions >

<< Ecrire une Potterfiction  | |   Les fics dans le temps >>

Sur les traces de JKR

Par Alana Chantelune

Haut de page

Canevas de la fic classique

Départ de Privet Drive en fanfare

Dans chaque volume, Harry quitte les Dursley de façon spectaculaire :
  1. Un géant vient chercher Harry
  2. La voiture volante
  3. La tante Marge se gonfle et Harry fiche le camp avec le Magicobus
  4. Les Weasley débarquent par la cheminée
  5. Une garde avancée emmène Harry en balai
  6. Dumbledore a une conversation avec les Dursley

Il reste pour les derniers tomes le système du portoloin et du transplanage. A vous de trouver une bonne idée. Cette partie ne vous inspire peut-être pas, ce n´est pas grave, ce n´est pas le plus important. (Moi j´ai laissé tomber.)

Le prof de DCFM est toujours louche !

C´est le seul personnage nouveau et important à chaque épisode ! Le professeur de Défense Contre les Forces du Mal a toujours un gros secret à cacher !. Et il est toujours question de ce secret à la fin de l´aventure, au moment dramatique.

C´est sans doute ce que les lecteurs attendent le plus : qui sera le prochain ou la prochaine ?

A vous de créer votre prof de DCFM, avec ses secrets, son attitude générale, ses rapports avec les élèves et les profs, son histoire. Il doit être important dans l´histoire.

La surprise d'Halloween

Halloween est une fête très populaire et très ancrée dans la tradition britannique. Normal que ce soit un jour important chez les sorciers, puisque c'est peut-être le seul jour de l'année où les Moldus s'inté ressent un peu à eux. Chez nous, c'est plus du marketing qu'autre chose.

Enfin, bref, avez-vous remarqué qu'il se passe toujours quelque chose le jour d'Halloween ?

  1. Le troll
  2. L'anniversaire de mort et la pétrification de Miss Teigne
  3. L'attaque de la Grosse Dame par Sirius
  4. Le tirage au sort des champions et la désignation de Harry
  5. Ouais, d'accord, y'a toujours des exceptions, hein ? Y'a rien dans le tome 5 !

En toute logique, il serait amusant que cela se poursuive. Halloween, le jour où les ennuis tombent sur la tête de Harry Potter...

Une révélation en fin d'année

  1. Véritable nature de Quirrell et l'innocence de Rogue
  2. La possession de Ginny et l'origine de Voldemort
  3. Innocence de Sirius et présence de Pettigrow
  4. La vraie personnalité du professeur de DCFM
  5. La prophétie
  6. La trahison de Rogue et le décès de Dumbledore

Harry se retrouve dans une situation périlleuse

  1. Combat pour la pierre philosophale
  2. Combat contre le basilic
  3. Patronus contre les Détraqueurs, scène de la Cabane hurlante
  4. Rencontre avec Voldemort
  5. Combat contre les Mangemorts au Ministère
  6. Récupération du médaillon et les Mangemorts à Poudlard
Une très bonne fic suit ce canevas : Les secrets d'Hermione de Miss Teigne1, qui narre la sixième puis septième année de Harry en exploitant avec beaucoup de finesse les bases posées par J.K.R.

Un tome 7 sans doute très différent !

Il est peu probable que le tome 7 suive ce découpage. Il semble que Harry et ses amis ne retournerons pas à Poudlard (qui sera peut-être fermé).

Mais certaiens éléments restent valables : départ de Privet Drive, Halloween, révélations en fin de volume et des situations périlleuses pour le héros.

Un très bon tome 7 en cours de rédaction qui reste très proche des livres, tout en improvisant pour en compte les nouveaux éléments : Harry Potter et l'Héritage de Gryffondor par Metos.
Haut de page
Le combat final

Tout ce qu´on espère, c´est que Harry finira par envoyer Voldemort en enfer, accompagné de tous ses morceaux d'âme. Que Ron sauvera Harry, qu´Hermione aura une idée lumineuse pour les aider, que les membres de l'Ordre montrerons de quel bois ils se chauffent (c'est vrai quoi, c'est pas normal que les adultes restent à l'arrière en envoyant les enfants au casse-pipe.

Ok. Mais que tout ne soit pas si simple. Il faut que cela soit terrible, émouvant. Ah, oui, évitez de tuer tout le monde à la fin. (N'est-ce pas J.K. ??? Arrrête de tuer tous ces bô personages, espèce de sadique !) Laissez en quelques-uns, sinon, ce serait trop décevant.

Je crois que c´est un des aspects les plus réjouissants des potterfictions : on a plein de fins différentes et originales.

La chronologie

Les dates de Harry Potter

Haut de page

Les personnages

Les personnages existants

Harry, mon héros !

Généralement, Harry est au centre du récit Potterien classique. En théorie, on doit l'amener à vaincre Voldemort (ou à mourir en essayant, cela dépend des auteurs).

Veillez cependant à garder le caractère de Harry tel que décrit dans les livres :

Harry n'est pas un super héros

Pour que vos lecteur s'attache à votre héros, pensez à lui laisser sa dimention humaine. Harry n'est pas toujours très sûr de lui, il fait des erreurs, part bille-en-tête quand il est en colère.

Il lui arrive d'être égoïste, mais n'est pas foncièrement méchant. Dans les tomes 5 et 6, il apprend même la compassion quand il réalise les problèmes auxquels Luna est confrontée.

Il peut tomber amoureux, être jaloux, maladroit mais on peut l'imaginer recherchant la tendresse qu'il n'a jamais eue.

C'est un ami fidèle, mais il peut se fâcher momentanément avec Ron, tout en regrettant leur brouille.

Bref exploitez ce qui peut rendre le personnage intéressant.

Harry n'est pas sur-puissant

Pas de doute, Harry n'est pas un crack en classe. Il réussit moyennenment les exercices pratiques et fait ses devoirs à reculons. Sans Hermione, il serait carrément juste.

Certes, il a des facilités : il est excellent sur un balai, est sans doute agile, a de bons réflexes, se débrouille bien pour son âge en DCFM.

Mais n'en faite pas trop. S'il doit maîtriser un nouveau pouvoir, cela ne doit pas venir tout seul. Il faut qu'il travaille dur, qu'il soit aidé par Hermione et encouragé par Ron. Dans la mesure du possible, ne lui inventez pas trop de nouvelles capacités. Celles qu'il a déjà sont largement suffisantes pour lui permettre d'accomplir son destin.

Indépendament du personnage des livres, utiliser la surpuissance devient vite lassant pour le lecteur. On tombe vite sans la surenchère et on perd en crédibilité. N'oubliez pas que c´est parce que Harry est presque normal qu´on l´aime et quon peut s'identifier à lui.

Alors évitez (c´est juste un conseil) d´abuser des animagi, ou des métamorphomagi. Même les Maraudeurs ont eu du mal à apprendre à se transformer, or James et Sirius sont décrits comme brillants (ce qui n'est pas le cas de Harry)

Harry est un garçon bien élevé

Dans l'ensemble, les héros de Rowling jurent peu. Harry a sans doute eu une éducation assez stricte chez les Dursley et ni Mrs Weasley ni McGonagall ne semblent laxistes sur la question. Donc, mis à part les habituelles transgressions de l'adolescence, un Harry lançant des p... ! à longueur de phrase s'éloignera sensiblement de son personnage.

De même, il n'est pas du genre à prendre plaisir à blesser les autres, se moquer de Ginny du fait de son béguin pour lui ou reprocher à Hermione de ne pas être très rigolote. Il y a d'autres personnages pour ce genre d'attitude à Poudlard (chez les Serpentards, par exemple).

Bien sûr, il n'est pas parfait non. Il peut se montrer parfois mesquin, voire blessant quand il est en colère ou trop fier pour reconnaitre ses torts. Mais au fond, le personnage reste gentil.

La fiche de Harry

Ron et Hermione, toujours les mêmes !

Ron est un élève moyen, manque totalement de tact, mais n'est tout de même pas un imbécile. Il sert aussi de repère à Harry pour la connaissance du monde sorcier. Il est très utile aussi pour alléger l'atmosphère par une blague.

Hermione est la plupart du temps plongée dans ses livres, mais est sensible aux émois de son entourages. Dans le sixième tome, elle se trompe sur Malefoy: elle n'est donc pas parfaite.

Les relations entre Ron et Hermione se doivent d'être explosive. ça ne manque dans aucun volume, ils se disputeront. La tension entre ces deux là, y´en aura toujours. Ne changez pas radicalement le caractère des personnages, on les aime nos deux zigotos !

C'est le couple le plus évident dans l´histoire, soyez sûr qu´ils vont encore beaucoup se disputer avant d´en arriver là. J. K. va nous régaler !

Si vous décidez de les mettez en couple avec un autre personnage, il faudra bien justifier ce nouveau cap.

La fiche de Ron

La fiche de Hermione

Malefoy, Crabbe et Goyle sont toujours des affreux !

Je ne vois pas pourquoi ils deviendraient subitement gentils

On adore ces méchants qui poussent les héros à se surpasser, non ? Certes, dans les livres, ils sont singulièrement monolithiques. Mais rien en vous empêche de les étoffer un peu et de les montrer sur un autre jour... en prennant soin de rester cohérents avec leurs actions passées

Ainsi, s'ils doivent changer de côté ne faites pas ça en deux coup de cuillère à pot. Ca doit être douloureux de changer à un tel point. Il faut qu´il y ai une véritable intensité dramatique. Ou montrer qu´ils ont des aspects positifs mais restent opposés aux gentils.

La fiche de Drago

L'insaisissable professeur Rogue

Dans le tome 6, Rogue a pris une nouvelle dimention. Il serait à priori du côté des Mangemorts... sauf qu'avec JKR, ce n'est sans doute pas aussi simple. Mains forum ont débatu du rôle de Rogue et l'idée qu'il soit toujours du côté de Dumbledore et de l'Ordre n'est pas à exclure. A vous de voir....

Même s'il n'est pas un traitre, je ne le voit pas devenir ami avec notre balafré. Au mieux, il est l'homme de Dumbledore. Au pire, c'est un salaud... mais très complexe. Oui, Rogue est une personnage de choix pour faire une bonne fic psychologique.

La fiche de Severus Rogue

Les Serpentards, tous Mangemorts ?

C´est difficile à accepter : le quart des sorciers de Grande-Bretagne y sont passés, et ils ne sont pas tous des Mangemorts ou des partisans des Malefoy. Chez les Serpentards aussi il y a des enfants de Moldus, des Sang-Mélés et des gens honnêtes et généreux. Seulement ils sont aussi décidés à réussir et à utiliser tous leurs talents pour ça. L´ambition n´est pas un mal quand on est intègre, au contraire, il en faut dans la vie pour aller de l´avant.

Donc, nuancez le caractère des Serpentards. Ils ne sont pas tous restés assis lorsque Dumbledore a demandé aux élèves de boire en l´honneur d´Harry à la fin du tome 4. Et parmi ceux qui sont restés assis, combien l´ont fait par trouille ou pour de mauvaises raisons ?

Impardonnable, de Hinkyponk : un jeune Mangemort comprend, trop tard, qu'il a fait les mauvais choix, et qu'il n'a suivi qu'un leurre.
Haut de page

Introduire de nouveaux personnages

Elèves surprises ?

Alors ça, c´est bien une idée de lecteur avide de nouveauté ! C´est vrai, c´est dur d´écrire sur un truc très connu (Poudlard et sa petite vie, ça fait six tomes qu´on y a droit), mais il y a toujours quelque chose de nouveau à Poudlard !

Amener de nouveaux élèves à entrer en cours d´année doit être crédible : la petite Moldue qui n´avait jamais touché une baguette et qui, en deux mois, arrive en dernière année, ça ne le fait pas. Des élèves étrangers qui viennent terminer leur scolarité à Poudlard, ça peut encore passer, même si, en internat, ils ne devraient pas en avoir besoin, même en cas de déménagement de leur famille.

Mais évitez de ramener une école entière ! Ce pauvre château ne s´en remettrait pas. Il n´est pas extensible (enfin, peut-être que si, avec la magie, on peut tout !). Doubler le nombre d´élève devrait rendre fou les pauvres profs et les quatre maisons n´auraient pas assez de place pour tous. Pour le tournoi des trois sorciers, Beauxbâtons et Durmstrang n´ont envoyé qu´une douzaine d´élèves, et en plus, ils ont amenés leurs logements avec eux.

Néanmoins, le nouvel élève reste un bon moyen de faire du neuf... A vous de bien l´amener.

Evitez les sorciers surdoués

Et hop, un petit nouveau ou petite nouvelle qui a des dons tellement impressionnants qu´il ou elle arrive à suivre avec ses aînés ou menacer les profs ! Non, non, pitié : restez crédibles ! ! ! ! (Même Hermione, qui était une élève parfaite, n'était pas un monstre de puissance à son arrivée)

La magie, c´est comme tout (contrairement à ce qu´on pourrait croire) : c´est en s´entraînant qu´on devient meilleur. Dommage pour ceux qui voudrait avoir des pouvoirs pour subitement mieux travailler à l´école : faut d´abord travailler la magie.

Ainsi, prenez garde au syndrome de la Mary-Sue. La nouvelle élève, super mignonne, super douée, avec des cheveux verts et des yeux bleu cobalt, qui cache un énorme secret et dont Harry ou Drago tombent immédiatement amoureux a envahi tellement de fic que certains lecteurs en ont fait une indigestion et ne la supporte plus. Voir ce qu'on en pense sur le forum de HPF

De même, n'abusez pas des personnages surpuissants (enfants ou adultes), c´est qu´on tombe dans la surenchère et que ça lasse vite. Il faut garder un équilibre. Ne créez pas de personnages « supérieurs ». Ne mettez pas les autres à l´écart de ces génies, ou ne faites pas d´Harry un héros mégapuissant ! C´est parce qu´Harry est presque aussi normal que nous qu´on l´aime.

Alors évitez (c´est juste un conseil) d´abuser des Animagi, ou des Métamorphomagi, surtout des jeunes enfants, des nouveaux élèves qui ridiculisent les profs ou leur tiennent tête un peu trop insolemment, ou de nouveaux pouvoirs super-rares pour nos héros. Ca rabaisse le reste de l´oeuvre, à mon avis.

Bon, bien sûr, à propos des Animagi, Rowling nous a tendu la perche avec les Maraudeurs, puis Rita, alors je n´ai pas grand-chose à dire sur ce point.... On dirait qu´il y a plein d´Animagi non déclarés en Angleterre !

L´héritier(e) de Voldemort

Oulala, comment voulez-vous que ce monstre ait fait un gosse ? Qui en aurait voulu ? (je suis vache avec Voldie) Que diriez-vous qu´il essaie de se trouver quelqu'un par petite annonce ?

Oui, quelqu'un a osé : Zazaone nous a pondu V cherche F désespérement et en plus, c'est très drôle !

Sachez de plus que la recherche de l´immortalité, comme y a travaillé Voldemort, entraîne souvent l´incapacité ou la difficulté d´avoir des enfants. C´est une loi d´abord naturelle, et surtout très présente dans de nombreux romans de fiction, tellement présente qu´on se demande pourquoi elle vient naturellement à l´esprit...

Et puis le grand Mégalo acceptera difficilement d´avoir des rejetons qui pourraient le supplanter.

Donc, j´ai personnellement un peu de mal avec ces histoires de la fille de Voldemort, qui, ô miracle, a le même âge que Harry et débarque en 5e ou 6e année. Cependant, certaines m´ont surprise par leur crédibilité et l´émotion qu´elles dégageaient.

Comme quoi, faut pas avoir de principes trop rigides.

Créer un personnage : par Alana et par Mely-chan86

Haut de page

L'organisation de Poudlard

Composition des classes

JK Rowling a construit une quarantaine d´élèves pour entourer Harry dans son premier roman, dix première année par maison. Elle révèle aussi dans une interview y avoir environ 3000 sorciers en Grande-Bretagne, mais avoue se contredire souvent dans ses romans sur le nombre d´élèves à Poudlard.

Moralité : ne nous cassons pas la tête, comme les adaptateurs des films, choisissons comme on veut s´il y a dix ou trente élèves par classe.

Si vous décidez de vous référer aux livres, dans la classe de Harry (soit les Gryffondors de son âge), il y a 5 garçons (ça, on en est sûr, ils logent dans le même dortoir) et 3 filles (Hermione, Lavande et Parvati).

Soit 8 élèves dans la classe de Harry. C´est peu, dans le film, on dirait qu´ils sont une quinzaine. J'ai entendu parler de deux filles fantômes, qui sont là mais qu'on en voit pas (cours sur les Epouvantards avec Lupin), ce qui en ferait 10 !

Mais ça peut être correct. Il doit y avoir entre 6 et 12 élèves par groupe, selon les années (vous savez tous qu´il y a des périodes avec plus d´enfants que d´autres, allez dans vos bouquins d´Histoire à la page baby-boom). Et puis il n´y a pas autant de sorciers que ça ! C´est un monde très fermé.

Bref, si on s'en tient aux livres, il y a au maximum 10 x 4 (maisons) x 7 (niveaux) = 280 élèves.

On le sait, JKR n'est pas douée avec les chiffres. Elle contredit donc deux fois ce calcul :

En reportant ce chiffre à la période des parents de Harry, on peut penser que les Maraudeurs étaient les seuls garçons de Gryffondor cette année-là, et qu´il devait y avoir entre 3 et 5 filles avec Lily. 3 ou 4 est un bon chiffre.

Le même pourcentage devrait se retrouver dans chaque groupe. Veillez à ce qu´au final il y ait autant de filles que de garçons par année en regroupant les 4 groupes des 4 maisons.

On peut aussi décider qu´il y ait 15 à 20 élèves par groupe.

Pour avoir la liste des élèves de Poudlard, par année.

On ne passe le Choixpeau qu´une seule fois !

Ça arrive souvent aussi, des fics où les enfants peuvent repasser le Choixpeau. J´estime que c´est une erreur, mais c´est mon opinion, vous pouvez ne pas être d´accord. Le Choipeau sait ce que l´on est au plus profond de nous et sait où l´on sera le mieux. On ne change pas intégralement.

On peut changer et rester dans la même maison, on garde ses aptitudes.

Les préfets

Le tome 5 nous a tout dévoilé : il y a deux nouveaux préfets en cinquième année dans chaque maison !!!

Il y a donc 2 x 4 x 3 = 24 préfets à Poudlard. Evidemment, il manque Diggory à Poufsouffle !

Les préfets en chef : il semble qu'il y en ait deux, un garçon et une fille (Hermione, dans le tome 5 évoque les directives "du préfet et de la préfète en chef"). Ils sont sans doute des élèves de septième année.

Dans les fanfictions, les préfets en chef ont souvent des chambres individuelles. Ce n'est pas impossible (c'est parfois ainsi dans le système britannique), mais ce n'est évoqué à aucun moment dans les livres de Harry Potter,ce n'est donc pas une obligation. En tout cas, il est peu vraissemblable de prévoir des sortes d'appartements mixtes (oui, je sais, c'est tentant de faire cohabiter Hermione et Drago, mais c'est un UA, là !)

De même, il ne serait pas logique, que deux préfets en chef soient de la même maison et encore moins que cela donne lieu à une cohabitation mixte (pensez à l'escalier du dortoir des filles). Il est vrai que dans le tome 1, Hagrid dit que Lily est James étaient préfets et préfète en chef. Mais dans le tome 5, Remus dit que James n'a jamis été préfet, alors... erreur de traduction ou étourderie de l'auteur ?

Haut de page

Les sentiments

Ah, l´amour, toujours l´amour . . .

Dans le tome 6, même Johana s'y est mise ! Ça roucoule un max à Poudlard !

Top des couples dans les fan-fics :

Notons que Harry et Drago ont sensiblement le même potentiel de partenaires, Hermione et Ginny en tête. Ron est handicapé par sa relation fraternelle avec Ginny et sa relation très forte avec Hermione, ce qui fait qu'on le voit plus avec elle qu'avec n'importe quelle autre fille.

Vous voyez que ça tourne souvent autour des mêmes... Parfois on a des surprises :

Pour Ron et Hermione, couple le plus évident dans l´histoire, soyez sûr qu´ils vont encore beaucoup se disputer avant d´en arriver là. J. K. va nous régaler !

En fait, mon conseil : ne faites pas trop de guimauve ! ! Si vous fabriquez une histoire d´amour, il est plus beau de la faire crédible... Et c'est plus difficile, bien sûr!

Pas besoin non plus d'en faire des tonne dans les scènes érotiques. D'abord, si c'est trop cru, vous contrevenez à la charte de Fanfiction et risquez de vous faire supprimer votre histoire par les administrateurs, et ensuite parce que réduire votre histoire à une histoire de fesses... c'est dommage.

Sur couples les plus vus dans les fanfics : Chroniques de Zakath Nath.

Trahisons

Le tome 6 se termine sur une (apparente) trahison. Il y en aura sans doute d'autre.

Personnellement, j´ai un peu de mal à voir Ron ou Percy ou Cho ou d´autres trahir Harry et passer Mangemorts. J´ai lu quelques fics dessus, mais franchement, ça me paraît être un cheveu sur la soupe. C´est par principe personnel, mais je n´ai pas la science infuse ! Bien sûr Percy est un peu traitre dans le tome 5, mais il fait partie de ces imbéciles du ministère. C'est pas un Mangemort !

Et Harry qui passe du côté du mal... Moi ça me laisse... interdite...

Haut de page
<< Ecrire une Potterfiction  | |   Les fics dans le temps >>

Dernière modification de la page : 11/04/2011

La plupart des textes se trouvant ici ont été gracieusement mis à ma disposition par leur auteur ou traduits à partir de textes publiés en ligne par ceux qui en détiennent les droits. Vous pouvez les citer mais vous devez impérativement indiquer l'auteur d'origine et/ou, le cas échéant, reprendre le lien que j'ai mis vers le texte original.
Dans la mesure du possible, merci de mettre un lien vers l'article plutôt que le recopier intégralement. Conformément à la législation, vous avez le droit de résumer ou de citer brièvement tout texte qui vous intéresse.
Toute utilisation des textes se fera selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage à l'Identique 2.0 France.
Contrat Creative Commons