Accueil > Comprendre la fanfiction > A la découverte de la fanfiction >

<< A la découverte de la fanfiction  | |   Qui écrit et pour qui ? >>

A la découverte de la fanfiction

C'est quoi et pourquoi ?

Définition et historique

La fanfiction consiste à écrire une histoire en reprenant les éléments d’un produit culturel de masse que l’on apprécie : production littéraire, cinématographique ou artistique.

Ainsi, un récit de fanfiction va ainsi s'inspirer fortement d’une oeuvre et développer des situations inédites mettant en scène les personnages dans leur contexte d’origine.

Une pratique particulière

Les reprises, parodies, inspirations et réécriture de textes ont toujours existé.

Cependant, la fanfiction moderne diffère de ce qui l’a précédée car elle ne se limite pas à réutiliser des matériaux déjà exploités. Elle existe avant tout par son lien avec produit culturel d'origine.

Sa finalité n’est pas seulement de proposer une nouvelle histoire, mais surtout de prolonger le plaisir apporté par la création originelle en exploitant les éléments qui ont provoqué l’engouement.

Développement de la fanfiction moderne

Le phénomène a commencé à se développer à la fin des années 60 avec la série télévisée Star-Trek. Des fans, sur le modèle des mordus de science fiction, on publié des récits de leur composition dans des fanzines, magazines où étaient publiés de la SF amateure. On pouvait les acheter notamment durant les conventions de science-fiction. (1)

Parallèlement, au Japon, les mangas, diffusés sous forme de feuilletons dans les journaux spécialisés ont également donné lieu à nombreux récits, appelé dojinshi, qui étaient vendus lors de réunions de fans de manga.

Petit à petit, les amateurs de fanfiction ont utilisé un nouvel outil de diffusion : internet. Sous forme d'archives en ligne et de listes de diffusion pour commencer. Ensuite des blogs et des sites de publication ont ouvert vers les années 1998 - 2000, remplaçant les listes de diffusion.

Harry Potter : un nouveau souffle pour la fanfiction

A l'arrivée d'internet, s'est ajouté le phénomène Harry Potter de J.K.Rowling.

Cette saga, qui a mis dix ans à s'écrire (de 1997 à 2007), propose un monde extrêmement riche où se déroule une intrigue qui se poursuit tout au long des sept volumes. L’action prend place dans un monde magique mais ce dernier est assez proche du nôtre pour que le récit puisse être assimilé à un conte abordant de manière détournée nos problèmes de société (racisme, terrorisme, tyrannie, résistance).

L'âge d'or de Harry Potter se place sensiblement entre 2003, date où est sorti le tome 5, et 2007 qui a vu la publication du 7ème et dernier tome.

Durant ces cinq années, les fans ont développé des milliers d’hypothèses sur la manière dont le héros allait vaincre son ennemi juré, extrapolé sur le peu qu'on sait des ses parents, fait vivre les personnages secondaires, inventé des romances. Ils ont mis en scène des histoires parallèles en partant d'un «"et si"» qui change la face de l'histoire, transposé Harry et ses amis dans le monde réel, leur ont fait rencontrer des personnages provenant d'une autre œuvre…

Des centaines de milliers d'histoires ont ainsi été écrites, lues et commentées. Il y a, toutes langues confondues, 490 000 histoires rattachées à Harry Potter sur le site de référence qu'est fanfiction.net, dont 30 000 en français.

Les univers étendus : des fanfictions officielles

Parallèlement à l’essor de la fanfiction amateur, on peut observer des phénomènes qui consacrent une certaine forme de fanfiction officielle : des auteurs sont officiellement sollicités à reprendre une œuvre existante.

Ainsi, depuis 1967, des nombreuses novellisations et même des nouvelles intrigues sur la série Star Treck ont été publiées par la maison d’édition Bantam.

Isaac Azimov, le grand auteur de fanfiction, a permis dans les années 80 la parution de La cité des robots d’Isaac Azimov, série écrite par toute une série d’auteurs différents. Ces ouvrages reprenant ses fameux Robots et la loi sur la Robotique qu’il a mis en place. De même, une grande partie des livres qui ont été vendus sur Star Wars ont été écrits par des fans, à la demande de G. Lucas lui-même.

Côté comics, les divers séries reprennent soit des personnages secondaires de séries préexistantes soit constituent des variations par rapport à des histoires déjà éditées. Ce principe de série dérivée (Spin-off) qui consiste à reprendre un personnage secondaire pour lancer une nouvelle série, profitant ainsi de la popularité de la première, a largement été reprise par la télévision (Ex : Côte Ouest est une série dérivée de Dallas).

Certains détenteurs de copyright, comme la BBC dans le cas de Docteur Who, ont même des processus qui permettent de soumettre spontanément des histoires pour les intégrer à la série, et certains scénaristes ont parfois été recrutés dans les rangs des auteurs de fanfictions.

La fanfiction, pourquoi ?

La fanfiction, un produit dérivé

Pour comprendre l’engouement pour la fanfiction, il faut se rappeler qu’elle s’adosse à un produit – livre, films, série télévisée, jeu, manga – qui a été apprécié en premier lieu. La fanfiction est donc un produit dérivé qui permet de prolonger le plaisir éprouvé avec l’œuvre de base.

C’est dans ce plaisir premier qu’on trouve la motivation de lire de longs textes ou de prendre le temps d’en écrire.

Pour certains, inventer des scénarios sur la base de fictions connues est naturel. Avant de découvrir la fanfiction sur internet, ils se racontaient déjà des histoires dans leur tête et même parfois les rédigeaient. Partager leur création permettra de valoriser cette capacité. Rencontrer des personnes qui fonctionnent comme eux est parfois vécu comme une véritable libération.

Une autre catégorie va découvrir la fanfiction après avoir exploré une activité annexe, le RPG, jeu de rôle où des participants inventent des scénarios et mettent en scène des personnages en puisant dans l’univers proposé par le meneur de jeu. La fanfiction leur sera assez familière.

Pour d’autres, ce sera une découverte complète. Certains resteront simples lecteurs, mais d’autres se laisseront tenter par la rédaction et deviendront auteurs à leur tour.

Un encouragement à lire et écrire

Lire de la fanfiction permet de plonger dans le récit sans refaire l’effort de s’approprier l’environnement dans lequel se passe l’histoire.

Le lecteur est en terrain connu avec des personnages qu’il apprécie et qui lui sont familiers. Il a ainsi davantage de chances de tomber sur un texte qui va lui plaire car contenant forcément un certain nombre d’éléments qu’il a envie de retrouver.

En tant qu’auteur, cela permet d’écrire directement des scènes avoir à poser préalablement le contexte ainsi que d’éviter les passages les plus ingrats et les moins faciles.

Les lecteurs seront en outre souvent plus bienveillants, car ils sont heureux de retrouver leurs personnages préférés. Cela permettra à des auteurs maladroits de recevoir malgré tout des encouragements sincères qui les amèneront à persévérer.

(1) : Star Trek, Darkover, Thunderbirds, and Fan Fiction Haut de page
<< A la découverte de la fanfiction  | |   Qui écrit et pour qui ? >>

Dernière modification de la page : 18/04/2011

La plupart des textes se trouvant ici ont été gracieusement mis à ma disposition par leur auteur ou traduits à partir de textes publiés en ligne par ceux qui en détiennent les droits. Vous pouvez les citer mais vous devez impérativement indiquer l'auteur d'origine et/ou, le cas échéant, reprendre le lien que j'ai mis vers le texte original.
Dans la mesure du possible, merci de mettre un lien vers l'article plutôt que le recopier intégralement. Conformément à la législation, vous avez le droit de résumer ou de citer brièvement tout texte qui vous intéresse.
Toute utilisation des textes se fera selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage à l'Identique 2.0 France.
Contrat Creative Commons