Accueil > La fanfiction, les auteurs et la loi >

<< La diatribe de Robin Hobb  |

J. K. Rowling et la fanfiction

Sources

La recherche necessaire pour collationner toutes ces interviews a été effectuée par Alice Boucherit dans le cadre de son mémoire : « Harry Potter selon ses fans » : approche d’une communauté Internet et de ses fanfictions. La page ci-dessous est la reproduction de l'annexe 2.

Merci de ne pas la reproduire sans son accord

Collection de documents

Extraits de lettres, d’articles, d’interviews et d’online chat illustrant le rapport de J. K. Rowling à la fanfiction :

8 septembre 1999

Extrait d’une interview réalisée par le site Barnes&noble

source

B&N : J'ai vu quelques travaux incroyables fait par des enfants sur le net, comme des dessins et des peintures de Harry et des fanfictions. Allez-vous parfois sur le net pour voir des sites créés sur Harry ?

J. K. Rowling : Oui. Et j'ai été stupéfaite. Je n'ai trouvé que récemment les pages web consacrées à Harry, et c'était comme si c’était Noël - Noël en août.

16 octobre 2000

Extrait d’un online chat entre J. K. Rowling et des écoliers

Source

Question : Que pensez-vous des fanfictions écrites à partir de vos personnages, et en avez-vous déjà lues sur Internet ?

J.K. Rowling : J’en ai lues, et je trouve très flatteur que les gens aiment autant mes personnages.

20 octobre 2000

Extrait d’un online chat organisé par Barnes&noble et Yahoo!

Source

Yahooligan_Ana : Bonjour, je voudrais savoir si vous lisez des fanfictions Harry Potter sur le web.

jkrowling_bn : J’en ai lues et j’ai été très flattée de voir à quel point les gens s’absorbent dans cet univers.

mars 2001

Extrait d’un online chat organisé par l’association caritative Comic Relief

Texte complet

Carrie : Qu’est-ce que ça fait de savoir que des milliers de fans écrivent des fanfictions basées sur vos livres et les postent sur Internet ?

J.K. Rowling : C’est magnifique… J’aime écrire plus que tout au monde, et l’idée que Harry ait pu donner l’inspiration à d’autres personnes et les pousser à écrire me rend très heureuse.

22 janvier 2003

Extrait d’une lettre envoyée à la demande de J. K. Rowling et de Warner Bros

par les avocats du cabinet Theodore Goddard au site australien www.psa.shadow-wrapped.net, publiant en ligne des fanfictions sur Harry Potter présentant un contenu adulte explicite.

Lettre complète

Comme vous le savez, Mme Rowling est l’auteur des livres Harry Potter. Mme Rowling détient donc le copyright de son œuvre. Le contenu sexuel explicite des fanfictions et des illustrations disponibles sur www.psa.shadow-wrapped.net, et qui sont largement basées sur les personnages et d’autres éléments du monde fictif créé par Mme Rowling dans les livres de Harry Potter, est une réelle cause de problèmes pour notre cliente. De plus, notre client Warner Bros, qui détient les droits des films et des produits dérivés des livres pour enfants Harry Potter se doit de protéger l’intégrité de sa propriété. Pour éviter tout malentendu, nos clients ne se plaignent pas des fanfictions écrites par de véritables fans de Harry Potter. Il y a simplement un risque très réel que des enfants, sensibles, et qui bien sûr constituent le lectorat principal des livres Harry Potter, soient dirigés (par les résultats d’un moteur de recherche) sur votre site au contenu sexuel explicite, pour lequel vous reconnaîtrez que la plupart des gens le dirait inapproprié aux mineurs. [...]

Vous avez choisi de publier le contenu en question sur le réseau mondial du web où il peut être vu par toute personne ayant accès à Internet. [...] Vous ne pouvez rétorquer que la faute est celle des enfants, ou de leurs parents, s’ils visitent votre site, par accident ou non. Nous ne voyons pas la moindre raison pour que les éditeurs en ligne puissent considérer qu’ils ne sont pas concernés par les responsabilités et les obligations légales acceptées par les éditeurs de quelque autre medium que ce soit. [...] Dans ces circonstances, nos clients requièrent donc que vous supprimiez tout le contenu concerné et que vous cessiez de le rendre disponible à un public général, sur Internet ou par un autre moyen.

27 mars 2004

Extrait d’un article de News BBC citant les propos de Christopher Little, agent de J. K. Rowling

Article entier

(J. K. Rowling) est très flattée qu’il y ait un si grand intérêt pour sa série, et que les gens prennent le temps d’écrire leurs propres histoires. Elle tient cependant à ce que cela reste une activité non-lucrative, pour s’assurer que les fans ne soient pas exploités et que les fanfictions ne soient pas publiées, au sens strict de l’édition traditionnelle sur papier. [...] La série commence sans doute à dater, mais elle est toujours destinée à de jeunes enfants. Si ces derniers devaient tomber par hasard sur une histoire de Harry Potter classée X, ce serait un problème.

16 juillet 2005

Extrait d’une interview réalisée par les sites The Leaky Cauldron et Mugglenet

Texte complet

Emerson Spartz (Mugglenet) : Quand le septième livre sera sorti, laisserez-vous votre site web ouvert pour continuer de répondre aux questions des fans ?

JKR : Oui, je ne vois pas le site web fermer, par exemple sur le coup de minuit quand le septième tome sera fini. Non, vraiment pas. Je pense que je ne pourrai probablement pas répondre à toutes les questions, car le livre n'est pas la bonne forme pour y présenter, par exemple, un catalogue de la couleur préférée des personnages. Mais en fait, les gens veulent le savoir - c'est ce genre de détails, n'est-ce pas ? Donc, je ne répondrai jamais à toutes les questions qu'un fan obsessionnel voudrait savoir sur les livres, et le site web est une autre façon de le faire.

Je pense aussi que les gens continueront de théoriser sur les personnages même à la fin du livre sept car certaines personnes sont vraiment intéressées par certains personnages dont les vies passées ne sont pas contenues dans l'intrigue, ils ne sont pas au centre de l'histoire, donc il y a là une grande part de liberté encore pour les fanfictions, tout comme il y a, je veux dire - Jane Austen, je suis une grande fan de Jane Austen et vous vous interrogez sur la vie des personnages à la fin de l'histoire. Ils existent encore, ils vivent encore, vous êtes obligé de vous interroger, n'est-ce pas ?

16 juillet 2005

Extrait d’une interview réalisée par Emma Coad pour la chaîne ITV

Texte complet

Emma : Pensez-vous que vous écrirez d'autres livres avec certains personnages de la saga Harry Potter, comme Rogue et ce qu'il a fait avant ?

JK : Je ne pense pas, non, je suis quasiment sûre que non. Le fait est que j'ai prévu ceci, cette saga, en 7 tomes, et dans le 7e tome, je crois que vos questions trouveront des réponses. Les gens auront toujours des questions sans réponses qu'ils se posent, certains détails au sujet des personnages, et ils pourront y répondre dans les fanfictions, vous savez, les gens prennent beaucoup de plaisir à écrire leurs propres histoires au sujet de mes personnages, et je leur souhaite bonne chance. S'ils aiment cela, alors c'est fantastique, et certaines fanfictions sont très bonnes !

1er août 2006

Réponse au public lors d’une rencontre auteur/fans organisée au bénéfice de Médecins sans frontières

Source

Fan : En tant qu’un des premiers auteurs devenus célèbres à l’époque d’Internet, comment les communications online et l’interaction avec les fans vous ont-elles influencée par rapport à des auteurs plus anciens ?

J. K. Rowling : [...] Pendant très longtemps, je n’ai jamais regardé. Les gens me disaient, « Est-ce que tu regardes les sites de fans, ou ce que les gens racontent en ligne ? ». J’étais honnête : je répondais que non. Et puis, alors que je m’ennuyais fermement un certain après-midi, j’ai tapé « Harry Potter » sur Google. Oh… mon… Dieu. Je ne savais PAS à quoi m’attendre. La « guerre des couples » ! Pour ceux qui ont plus de dix-huit ans et ignorent ce dont il s’agit – c’était mon cas – c’est comme une guerre des gangs virtuelle. Il y a les gens qui veulent que Harry et Hermione finissent ensemble… Il y en a encore ! Faites-vous une raison ! Et il y a ceux qui veulent que Hermione soit avec Ron. Et puis il y a aussi des couples très très étranges, mais je n’aborderai pas ce sujet.

Fan : Harry/Voldemort !

J. K. Rowling : Oui, voilà. J’imagine que Jane Austen a eu moins de retours sur ce sujet. De manière générale, je trouve que c’est très excitant que les lecteurs puissent partager ainsi. C’est intéressant, c’est excitant – si on ne fait pas n’importe quoi !

Toutes les interventions de J. K. Rowling

(En cours)

Toutes les interviews recensées par la Gazette du Sorcier

Octobre 2007

J.K. Rowling, en tournée aux États-Unis I

J.K. Rowling, en tournée aux États-Unis II

30 juillet 2007

(fr) Chat de J.K. Rowling

27 juillet 2007

Video sous-titrée NBC I

Video sous-titrée NBC II

25 juillet 2007

(fr)USA TODAY

(en)USA TODAY

21 juillet 2007

Questions réponses

6 juillet 2007

Video sous-titrée - Interview par Jonathan Ross

Extraits

1er août 2006

Lecture publique à NY I

Lecture publique à NY II

26 juin 2006

Richard & Judy Show

janvier 2006

Tatler

7 août 2005

J.K.R. : l’interview d’Edimbourg I

J.K.R. : l’interview d’Edimbourg II

J.K.R. : l’interview d’Edimbourg III

J.K.R. : l’interview d’Edimbourg IV

J.K.R. : l’interview d’Edimbourg V

16 juillet 2005

Interview TLC-Mugglenet-JKR I

Interview TLC-Mugglenet-JKR II

Juillet 2005

Interview de JKR avec Katie Couric

15 août 2004

Festival du livre d’Edimburgh

BBC : le 19 juin 2003 (Newsnight)

(en) Enregistrement à lire avec Real Player

2000

Interview

Toutes les interviews recensées par la Gazette du Sorcier

Haut de page
<< La diatribe de Robin Hobb  |

Dernière modification de la page : 27/08/2011

La plupart des textes se trouvant ici ont été gracieusement mis à ma disposition par leur auteur ou traduits à partir de textes publiés en ligne par ceux qui en détiennent les droits. Vous pouvez les citer mais vous devez impérativement indiquer l'auteur d'origine et/ou, le cas échéant, reprendre le lien que j'ai mis vers le texte original.
Dans la mesure du possible, merci de mettre un lien vers l'article plutôt que le recopier intégralement. Conformément à la législation, vous avez le droit de résumer ou de citer brièvement tout texte qui vous intéresse.
Toute utilisation des textes se fera selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage à l'Identique 2.0 France.
Contrat Creative Commons