Accueil > Comprendre la fanfiction > Le Yaoi >

<< Le Yaoi, pour qui ?  | |   Le Yaoi, effet de mode ? >>

Le Yaoi : Litérature Gay ?

Par Mimi Yui

Les mangas, fanfics et fics originales Yaoi peuvent-elles être assimilés à la littérature Gays ?

Il s’agit là d’une alliance qui serait très facile à faire. Mais une fois encore contrairement aux idées reçues, il n’en est strictement RIEN !!! Et cette différence me tient de plus en plus à coeur aux vues de ce que je lis de plus en plus dans les forums !

Les histoires Yaoi

Ce sont généralement écrites par des femmes pour des femmes. Il s’agit le plus souvent d’histoires d’amours qui finissent plus ou moins bien mais qui ont pour points communs, une certaine douceur en arrière fond. Une petite touche féminine qui fait craquer les lectrices. Car au plus pire des violence et du angst, il y a toujours présent au fond du personnage malmené un espoir. Sans compter que la souffrance d’un perso n’a lieu d’être que pour mieux le faire chouchouter par la suite par son compagnon. Ajoutons aussi et surtout que les auteurs de Yaoi n'ont pas pour but de militer pour quoique ce soit.

Il n'y a aucun objectif à ces fics et fanfics autre que le plaisir d'écrire et d'être lu. Les intrigues sont de plus souvent accusées par les gays d'être peu réalistes (voir totalemetn niaise ^_^''). Et l'un des personnages le seme (dominé) est souvent accusé de réagir comme une femme et non comme un mec (qu'il soit gay ou pas d'ailleurs).

Haut de page

Les Histoires Gays

Ce sont généralement écrites par des hommes pour des hommes. Et là la différence est assez flagrante. Bien sur, il s’agit là encore d’histoire d’amours aux fins plus ou moins heureuses. Mais les mots et scènes décrites n’ont pas grand-chose à voir. La littérature Gay a déjà nettement moins de tabou. Elle utilise des mots plus crus et proche de la réalité. Des mots plus masculin tout simplement. (car il est clair que femmes et hommes toute orienation sexuelle puissent-ils avoir n'ont pas le même vocabulaire pour décrire une même scène ^_^'')

Les histoires n’en sont pas plus vulgaires, mais il y a une violence latente et une brusquerie plus évidente. Forcement, les hommes ne sont pas toujours aussi tendre que dans l’imagination de ces dames. Moins de petites fleurs cachées en arrière fond, plus d’hormones et de testostérone en premier plan. C’est assez difficile à expliquer mais pourtant évident à la lecture. En parallèle certains dialogues dans la litérature gay semble totalement improbable aux yeux de ces demoiselles. Complètement niais (et oui, encore ^_^'') et en rien réaliste. Il est donc une évidence que les deux genres sont principalement écris et lus par un public distinct qui n'apprécie pas forcément leurs voisins.

En définitif, Yaoi ne signifie pas Gay. Certes les persos Yaoi sont gays, mais les histoires elles (je sais je me répète) sont réellement et avant toute chose à destination des femmes. Elles apprécient de les lire au même titre qu’un bon harlequin ou que le feuilleton fleuve du dimanche après midi de M6. Toutefois, il est vrai et évident que la frontière n'est pas rigide. Des hommes écriront des histoires qui plairont à ces dames et inversement.

Tout est question de mesure, de goûts personnels et une fois encore d'état d'esprit. Des hétéro refuseront à jamais de lire des histoires d'amours entre deux homosexuels car cela ne les intéresse pas. Inversement des gays et lesbiennes refusent de lire des histoire d'hétéro qui les ennuis car trop loin de leur vie. Enfin d'autres personne se moqueront de tout cela et liront de tout. La vie est ainsi faite alors soyons curieux et ne créons pas de cloisons qui n'ont pas lieu d'exister.

(Source : Les archives de Mimi yuy)

Haut de page
<< Le Yaoi, pour qui ?  | |   Le Yaoi, effet de mode ? >>

Dernière modification de la page : 11/04/2011

La plupart des textes se trouvant ici ont été gracieusement mis à ma disposition par leur auteur ou traduits à partir de textes publiés en ligne par ceux qui en détiennent les droits. Vous pouvez les citer mais vous devez impérativement indiquer l'auteur d'origine et/ou, le cas échéant, reprendre le lien que j'ai mis vers le texte original.
Dans la mesure du possible, merci de mettre un lien vers l'article plutôt que le recopier intégralement. Conformément à la législation, vous avez le droit de résumer ou de citer brièvement tout texte qui vous intéresse.
Toute utilisation des textes se fera selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage à l'Identique 2.0 France.
Contrat Creative Commons